OGM : vers une agriculture simpliste

« Heureux qui comme simplet… »

J’ai lu avec attention votre article( La France Agricole du 5 mai ) sur les OGM aux USA et suis frappé du simplisme et de la décontraction avec laquelle Greg Guenther nous décris sa ferme et la conduite de ses cultures. Si l’agriculture était aussi simple cela se saurait, cette vision à court terme est bien la clé de la réussite de Monsanto, ce pauvre farmer n’en a plus que le nom et il est totalement intégré par sa coopérative elle même inféodée à la grande firme européenne si je ne m'abuse. Il pourrait encore faire des économies notamment en conseil car déléguer cette tâche quand la sole se compose pour moitié de maïs et moitié de soja c’est à la portée de tout agriculteur. Je trouve cette présentation d’un simplisme effrayant qui nie totalement la réalité agronomique ou agro-écologique de notre beau métier, si demain l’on veut des campagnes vivantes et des sols vivants il faudra bien réintroduire de la complexité dans nos assolements et leur valorisation et ce n’est qu’à ce prix que l’on récupérera de la valeur ajoutée indispensable pour durer et transmettre (Apparemment ce n’est pas sa préoccupation). Notre métier n’est pas de passer sa vie à lutter contre les éléments à coup d’artifices mais bien de comprendre ces éléments afin d’en vivre nous et nos enfants.
Actualités

18 Février 2017

La vache des 1000 fermes

30 Décembre 2011

Bonheur et prospérité